Restauration d’une reliure XVIIIe

Sonates de Francœur

Les mors sont fendus, certains entre-nerfs sont en mauvais état ou partiellement manquants, les coins émoussés.

J’ ai choisi de refaire le dos du volume entièrement et de réincruster les entre-nerfs d’origine.

Utilisation de veau naturel qui sera estompé avec reprise de teinte.

Plat recto avant restauration

Dos scotché !

Dépose du dos

Plat après restauration

Détail du mors restauré

 Dos restauré

Réalisation d’étuis bordés

Etuis bordés réalisés pour 2 reliures XIXème.

Guy de Maupassant, Le Père Milon. Ollendorff 1899. Un des 10 exemplaires sur Japon.

Reliure de l’atelier Riviere and son. Pour en savoir plus sur cet atelier de Londres, vous pouvez lire cet article sur l’excellent blog du Bibliomane moderne.

Barbey d’Aurevilly, Les Diaboliques.