Tranchefiles main

Sur cette reliure XVIIIe en cours de restauration, les tranchefiles étant très abimées ou manquantes, il faut en confectionner de nouvelles.

Elles sont brodées sur un bâtonnet de papier roulé, avec du fil de lin teinté pour respecter les couleurs d’origine: ici bleu et écru.

Cette broderie se fait sur le volume, des points de passe permettent de fixer ces tranchefiles au volume au fur et à mesure de leur réalisation.

Les tranchefiles seront un support pour la confection de la coiffe au moment de la couvrure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :